Au salon du livre et de la peinture de Onzain

Dimanche dernier, j’étais présente au salon du livre et de la peinture de Onzain (41, Loir-et-Cher). L’organisation de l’événement est vraiment à saluer. L’association qui s’occupe de ce salon du livre a extrêmement bien communiqué autour de l’événement en amont. Le fléchage, les affiches, etc. ont participé à éveiller l’intérêt de nombreuses personnes qui s’arrêtaient sur les stands pour admirer les peintures, discuter des livres, etc. Un public intéressé donc, des cartons vides pour la route du retour et d’excellents contacts pour des propositions de participation future à des salons du livre à Orléans et à Tours, notamment.

Jusqu’à maintenant, j’avais principalement « L’Industrie du bonheur », mon dernier roman, sur les salons du livre et autres événements littéraires auxquels j’ai participé. Mais « De Mots en Mains », que j’ai publié en 2013, a également extrêmement plu. Pour les prochains salons du livre et événements littéraires où je serai présente, j’aurai donc désormais mes trois livres avec moi, et très très bientôt un quatrième… « Le Balayeur de neige » pour lequel l’écriture touche à sa fin. Le projet de financement participatif sur Ulule est en cours de création et devrait être lancé le 12 novembre 2019 !

A très vite pour d’autres news !

Mathilde Chabot au Salon du livre de Onzain
Au salon du livre et de la peinture de Onzain avec le beau cadeau des organisateurs à la main, sur mon stand, entourée de mes livres.

Les dédicaces pendant la 88ème Foire aux Haricots d’Arpajon

Le soleil était eu rendez-vous ce week-end et nous avons été nombreux à en profiter dans les rues d’Arpajon où de très nombreux stands avaient été mis en place dans tout le centre-ville à l’occasion de cette 88ème édition de la Foire aux Haricots. Alors voilà ! Samedi et dimanche, j’ai participé à ma première Foire aux Haricots à Arpajon sur le stand de la librairie de la Plume du Page auprès de 3 autres auteurs locaux en dédicace : M. A. Graff, Ayélé Ayika et Eric Merlo 🙂

Auteurs en dédicace librairie Arpajon
De gauche à droite : Mathilde Chabot (moi, auteure de romans feel good), M. A. Graff (auteure romans policiers), Ayélé Ayika (auteure de poésie) et Eric Merlo (auteur de science-fiction) regroupé sur le stand de la librairie La Plume du Page à l’occasion de la 88ème Foire aux Haricots d’Arpajon.

La Foire aux Haricots d’Arpajon, qu’est-ce que c’est ? C’est un événement culturel organisé tous les ans en Essonne avec de nombreux pôles d’animation et une fête foraine. Cette année, il s’agissait de la 88ème Foire aux Haricots, mais la tradition date de bien plus longtemps encore. Cette manifestation agricole s’est transformée au fil des années pour se transformer petit à petit en un événement festif. La création de cette foire est un hommage à Paul-Gabriel Chevrier à qui l’on doit la couleur verte du flageolet. En effet, c’est en 1827 qu’il découvrit – un peu par hasard – un procédé de séchage permettant de conserver la couleur verte de ce légume.

Mathilde Chabot en dédicace à Arpajon
En route pour la 88ème Foire aux Haricots d’Arpajon pour un week-end de dédicaces sur le stand de la librairie La Plume du Page, une librairie locale avec des auteurs locaux pour cette manifestation tout à fait singulière.

En somme, ce fut un week-end plutôt prometteur pour moi, bien que très fatigant. Pourquoi prometteur ? Parce que c’est toujours une riche expérience de pouvoir discuter sur les stands avec d’autres auteurs, mais également avec de nombreux lecteurs. Un week-end prometteur aussi parce que j’ai fait de nombreuses dédicaces tout au long du week-end et c’est la « raccommodeuse de sourires » qui en a intrigué plus d’un 🙂 Un week-end prometteur aussi parce qu’une des personnes intéressées par mon livre travaille chez Flammarion… Affaire à suivre ! 🙂

Stand de la librairie d'Arpajon
Sur le stand de la librairie La Plume du Page pendant la Foire aux Haricots.

Un week-end prometteur aussi parce que certains préfèrent lire au format numérique plutôt qu’au format papier. Ils sont repartis avec le marque-page de « L’Industrie du Bonheur », parfois dédicacé – eh oui, on ne peut pas encore dédicacer un livre au format numérique à ma connaissance ! 😛

De nouvelles dates sont en prévision, notamment avec la librairie La Plume du Page d’Arpajon qui compte bien sur la sortie de mon quatrième roman « Le balayeur de neige » avant Noël pour organiser une séance de dédicaces le samedi 28 décembre 2019… Une date à confirmer bien entendu, tout comme la date de la parution de la suite de « L’Industrie du bonheur ». Une suite qui pourra se lire de manière indépendante bien que nous recroiserons certains des personnages que vous connaissez déjà 🙂

Auteure en dédicace pour la foire aux haricots

Petit retour sur les dédicaces dans un café-brocante de Vendôme

Samedi dernier, c’est dans un café-brocante très sympathique que j’ai été accueillie par Béatrice Ginis et son mari Anthony à Vendôme (Loir-et-Cher). Le lieu atypique est truffé d’objets vintage, ce qui donne une véritable âme à cet Espace 102 🌸

Brigite Ginis et Anthony Ginis de Espace 102 Vendôme
Brigitte Ginis et son mari Anthony, du café brocante Espace 102 de Vendôme qui m’ont chaleureusement accueilli pour cette séance de dédicaces

Expérience quelle que peu étrange alors que la veille au soir, pour la fête de la musique, le café était bondé et plein à craquer. En ce milieu d’après-midi particulièrement ensoleillé, les passants ne souhaitent pas se réfugier à l’intérieur… c’est compréhensible ! Quelques habitués font cependant leurs curieux et viennent discuter.

Événement Espace 102 dédicace livre
Un cappuccino… ils ont bien vite découvert mon péché mignon !

Vers 17 heures, le lieu prend vie. Les passants sont attirés par les murs recouverts d’objets de l’Espace 102, en quête de la perle rare dans cette brocante atemporelle. Ils s’arrêtent le temps d’un café, le temps de feuilleter mes livres, puis finalement d’en discuter et de repartir avec 🌸

Dédicace livre Mathilde Chabot Vendôme
Au final, les cartons sont moins lourds qu’à l’aller, c’est toujours bon signe !

Je laisse quelques marques-pages de « L’industrie du bonheur » sur le comptoir de l’Espace 102 en partant et Béatrice me remet un exemplaire de cette belle affiche que j’ai aimé maquetter et qu’elle a fait imprimer par un imprimeur au format A3. Me voilà flatté ! Et je suis ravie de ne pas voir ma tête à la poubelle à l’issue de l’événement 😀

Quant aux dédicaces de L’industrie du bonheur au café-brocante de Vendôme, elles sont pour le moment finies, mais nous nous trouverons peut-être l’occasion de renouveler l’expérience pour « Le Balayeur de neige » ❄

D’ailleurs, je vous laisse, il faut que j’en continue l’écriture !

Dédicace Mathilde Chabot vendôme espace 102

Salon du livre et de la peinture de Onzain (41)

Salon du livre dans le Loir et CherCela vient de m’être confirmée, le dimanche 6 octobre, je participerai au salon du livre et de la peinture de Onzain pour dédicacer « L’Industrie du bonheur ». Il s’agit de la 4ème édition de cet événement organisé par l’Association A-C-O dont l’objectif est de promouvoir les arts interculturels (littéraires, picturaux, photographiques etc…). Raison pour laquelle, j’aurai avec moi sur mon stand l’ensemble des originaux des illustrations présentes dans L’industrie du bonheur 😀

Toutes les illustrations ne seront probablement pas présente sur la table à mes côtés, mais elles ne seront pas bien loin, alors n’hésitez pas à me demander de les sortir si vous voulez les voir !

Pour information, ce sera :

  • Le dimanche 6 octobre
  • De 10h à 18h
  • A la salle des granges, Onzain, 41150 Veuzain-sur-Loire

N’hésitez pas à partager l’information autour de vous !

A très vite les dans le Loir-et-Cher !

 

Petit retour sur les dédicaces à la librairie d’Arpajon

Être présente en tant qu’auteure en dédicace dans une librairie, c’était une première pour moi à La Plume du Page hier 😀 J’avais déjà fait plusieurs salons du livres en tant que lectrice, assistance d’édition et auteure. Mais une séance de dédicaces en librairie, jamais !

Les préparatifs

Tout a commencé le 9 mai, suite à une interview avec Aurélie Corvisy, journaliste pour le Républicain de l’Essonne. Motivée par cet intéressant échange, je me suis rendue à pied à la librairie d’Arpajon qui se trouvait deux rues plus loin. Après une chaleureuse discussion avec les 3 libraires qui tiennent la boutique, je suis repartie avec quelques livres en moins dans mon sac et une proposition de date pour faire une séance de dédicaces de L’industrie du bonheur 😀

Côté préparatifs, j’ai maquetté une petite affichette que vous pourrez voir (ou revoir) à la fin de cet article. Je l’ai déposée dans plusieurs commerces alentours, j’ai essayé d’être assez présentes sur les réseaux sociaux, d’en parler autour de moi, etc. J’ai même plusieurs fois vendu et dédicacé un livre en direct à des commerçants lecteurs chez qui j’ai déposé une affichette 😀

Samedi 1er juin 2019 arrive et j’ai plutôt bien dormi pour une veille de grand jour ! Je prépare mon sac avec plusieurs exemplaires de L’Industrie du bonheur pour dépanner la librairie au besoin, je prends des marques-pages, plusieurs cadres avec les illustrations originales présentes dans le livre (c’est le privilège quand son papa réalise les illustrations, c’est plus facile pour négocier la garde de tous les originaux qui sont tout simplement magnifiques ! 😀), etc.

Auteure en dédicace à Arpajon

En avant jusqu’à la librairie pour les dédicaces !

Parmi les bénéfices de faire une dédicace un samedi après-midi, c’est qu’il y a un petit curieux qui prend le temps de m’accompagner ❤ Il fait très beau et très chaud, j’espère que cela ne chassera pas les éventuels intéressés vers une sortie en plein air…

Auteure en dédicace à la librairie d'Arpajon

PS : Nous ne portons pas nos lunettes de soleil pour faire nos stars, je me suis fait opérer des yeux il y a peu de temps donc c’est une obligation de sortir les yeux couverts pendant plusieurs mois… Quant à mon chéri, il a les yeux bleus, ces fragiles ces choses-là 😀

15h, je suis prête ! Le cadre est sympa, je vais pouvoir passer mon temps à regarder les belles couvertures des livres qui sont en face de moi. D’ailleurs, L’industrie du bonheur est dans l’étagère en face de moi, vous le voyez ? (Réponse après la photo, je vous laisse chercher un peu quand même !)

Dédicaces de l'industrie du bonheur en librairie

Réponse : 3ème rangée de livres en partant du bas, tout à fait à gauche de la case de la deuxième colonne en partant de la droite, on voit la moitié de la couverture 😀

15h05, la première intéressée entre dans la librairie ! Comment en a-t-elle entendu parler ? Elle a lu l’article du Républicain de l’Essonne paru mercredi et elle a vu un post repartagé sur Facebook par le service culturel de la Mairie d’Arpajon ! Chouette, c’est une réussite côté communication alors 🌸

Une dizaine de minutes plus tard, c’est une journaliste qui travaille également dans une maison d’édition locale qui vient me prendre un livre, oh oh oh, c’est chouette ça !

Lecteurs de l'industrie du bonheur

Un peu plus tard dans l’après-midi, j’ai également eu la visite de Christian Béraud, Maire d’Arpajon, ainsi que deux de ses adjoints : Sarah Krimi (chargé des affaires culturelles et du patrimoine à Arpajon) et Rachid Bouchama (chargé du commerce et de l’artisanat à Arpajon). Ils sont tous les 3 repartis avec un exemplaire de L’Industrie du bonheur à lire cet été 😀

Maire d'Arpajon présent à la dédicace de l'industrie du bonheur
De gauche à droite pour ceux qui étaient debouts : Rachid Bouchama, Christian Béraud et Sarah Krimi

Plusieurs autres lecteurs sont venus jusqu’à 17h30, de quoi m’occuper une bonne partie de l’après-midi et de me laisser ensuite un petit peu de temps pour discuter avec les libraires avant de partir.

Et voilà, je fais un petit selfie souvenir avant de quitter ma chaise, il n’y a plus que 3 exemplaires sur la table, j’en laisse une dizaine de nouveaux en dépôt à la librairie et zou je rentre chez moi pour un repos bien mérité 😀 Et une petite bière que je partage avec mon chéri pour célébrer cette belle journée !

Fin des dédicaces à Arpajon

Et maintenant ?

La dédicace s’étant bien passée, la librairie La Plume du Page d’Arpajon a décidé de garder plusieurs exemplaires en dépôt. En dépôt, qu’est-ce que cela veut dire ? Cela signifie que vous trouverez L’industrie du bonheur dans les rayons de la librairie même si je n’y suis plus 🌸

C’est la seule librairie en France à l’accueillir pour le moment et Cécile, l’une des libraires l’a lu d’une traite, elle saura en discuter avec vous si vous souhaitez en savoir davantage 😀

Pour info, la librairie La Plume Du Page se trouve : 4 Avenue Aristide Briand, 91290 Arpajon, Essonne.

En dédicace à la librairie d'Arpajon