L’Industrie du bonheur

Couverture L'Industrie du bonheurRésumé du livre :

Catherine ne se résout pas à faire le même métier que tout le monde. Maïwenn souffre de maltraitances psychologiques. Lorsque le destin les fait se rencontrer, la première rêve de devenir raccommodeuse de sourire, alors que le sourire de la seconde est porté disparu. Cet heureux hasard prend place sous le toit d’un inventeur bariolé, ex-horloger – désormais praticien en bobologie et mauxrologie à ses heures –, et de sa femme, une écrivaine un peu particulière.

Date de parution : 18 mars 2019
Auteure : Mathilde Chabot
Illustrateur : Didier Chabot
Genre : Roman Feel Good et littérature contemporaine

« Je n’ai pas les mots…
Juste ton absence,
Et des cicatrices invisibles. »
– Maïwenn

Où trouver le livre ?

Auteure de l'industrie du bonheur

Pour recevoir un livre dédicacé par l’auteure,
contactez-moi à l’adresse e-mail suivante : chabot.mathilde [@] free.fr

En mentionnant :

  • Le prénom pour la dédicace
  • L’adresse postale pour l’envoi du livre
  • Le moyen de paiement souhaité (virement Paypal ou envoi d’un chèque, 5 € de Frais de Port à prévoir)

Je vous donnerai l’adresse pour le paiement en réponse à votre e-mail. Je dépose les envois à la Poste tous les lundis matins (délai de réception de 2 jours ouvrés).

Avis des lecteurs et chroniques

Je vous laisse découvrir ce qu’en pense les lecteurs. Voici tout d’abord, la chronique d’Anaïs, libraire et blogueuse littéraire (n’hésitez pas à aller faire un tour sur son site internet) !

Voir cette publication sur Instagram

 

Voici un magnifique roman que mon amie @mathildechabot_romanciere a écrit ❤️ ⠀ Elle nous offre un récit où l’écriture est réparatrice. Les mots réapprennent à sourire, à profiter de chaque instant en toute simplicité. ⠀ Maïwenn revient de loin, elle a une relation destructrice avec sa mère. Sa tête comme son corps sont à bout. Elle se laisse porter jusqu’à la plage où elle s’échoue. C’est Maureen qui l’a trouve et va tenter de la soigner. La jeune fille doit écrire son histoire puisque les mots n’arrivent pas à s’échapper, à exister par eux-mêmes. Son récit est poignant, rempli d’émotions. ⠀ Il y a aussi Catherine qui veut travailler dans l’industrie du bonheur pour rendre les gens heureux du haut de ses neuf ans. Son instituteur comme ses parents ne sont pas d’accord avec cela. Heureusement, elle ne se laisse pas faire et fait le métier de ses rêves. ⠀ C’est un inventeur bariolé qui va lui apprendre, il est le mari de Maureen. Ce couple qui donne leur temps pour combler les peurs des gens. ⠀ Les années passent, chacun poursuit sa voie et touche au bonheur entouré de gens qu’ils aiment. Le sourire est un remède qui résout beaucoup de choses même si les cicatrices sont encore là… ⠀ Ce roman est un petit bijou qu’on ne lâche plus. Le récit de Maïwenn nous touche, celui de Catherine nous apaise. Le récit est fluide, l’écriture nous séduit. ⠀ Est ce que ce roman vous fait envie ? ⠀ @mathildechabot_romanciere #lindustriedubonheur #mathildechabot #roman #bookstagram #bookcover #books #reading #lecture #feelgood #litterature #happyness #happy #write #ecriture

Une publication partagée par Anaïs (@parfum_livresque) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ça vous arrive de vous laissez tenter par des livres dont vous n’avez jamais entendu parler ? ⠀ ≡ Ça a été mon cas pour celui-ci. L’industrie du bonheur écrit par @mathildechabot_romanciere L’autrice me suit sur Instagram et en faisant un petit tour sur le compte de mes abonnés je suis tombé sur le sien et je l’avoue j’ai d’abord été attiré par la couverture. Et par la gentillesse de Mathilde avec qui j’ai pu discuter un petit peu aussi. Et c’est finalement le résumé qui m’a conquise. ❤️ ⠀ ≡ RÉSUMÉ : Catherine ne se résout pas à faire le même métier que tout le monde. Maïwenn souffre de maltraitances psychologiques. Lorsque le destin les fait se rencontrer, la première rêve de devenir raccommodeuse de sourire, alors que le sourire de la seconde est porté disparu. Cet heureux hasard prend place sous le toit d’un inventeur bariolé, ex-horloger – désormais praticien en bobologie et mauxrologie à ses heures -, et de sa femme, une écrivaine un peu particulière. ⠀ ≡ Cette lecture est bien loin de ce que j’ai l’habitude de lire. Un texte tout en poésie, notamment lors des récits de Maïwenn et si j’ai eu un peu de mal au début je me suis finalement laissé complètement aller dans cette histoire. 📖 ⠀ ≡ On y aborde des sujets très importants comme les maltraitantes psychologiques qu’on ne prend souvent pas assez en compte dans notre société. Mais aussi un autre sujet que je n’avais encore jamais vu aborder. Le fait de rentrer dans une classe sociale. De devoir faire ce que la société attend de nous alors que notre esprit lui ne veux pas rentrer dans une case. ⠀ ≡ C’était doux, émouvant, poétique et fantasques. La découverte de ces métiers et de ces inventions qui n’existe pas dans notre monde nous font revenir en enfance. A cet âge ou l’industrie du bonheur aurait eu un sens quand elle n’en avait déjà plus pour les adultes.✨ ⠀ ≡ Travailler dans l’industrie du bonheur. Je crois que c’est ce que j’aimerais faire moi aussi. ☺️ ⠀ ≡ Est-ce que tu l’as lu ? Est-ce qu’il te tente ? ⠀ ⠀ #bookstagram #bookstagramer #bookaddict #bookslover #bookaholic #instalivre #instabook #passionlecture #bibliophile

Une publication partagée par Gaëtane 🌸 (@invitationtodream_) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

L’industrie du bonheur de @mathildechabot_romanciere Mon avis : J’ai adoré ce livre, il est à la fois touchant, original et joyeux. J’ai trouvé ce roman réconfortant et agréable à lire. Ce roman m’a fait sourire, tout au long de ma lecture. J’ai passé un très bon moment en le lisant et j’ai trouvé ce livre très apaisant et facile à lire. J’ai trouvé la couverture magnifique😍❤️❤️❤️, le titre m’a tout de suite intriguer et m’a posé à l’achat et les dessins sont magnifique❤️. J’ai bien aimé le personnage de Catherine. Ce livre est parfait je vous le recommande. Résumé : Catherine ne se résout pas à faire le même métier que tout le monde. Maïwenn souffre de maltraitances psychologiques. Lorsque le destin les fait se rencontrer, la première rêve de devenir raccommodeuse de sourire, alors que le sourire de la seconde est porté disparu. Cet heureux hasard prend place sous le toit d’un inventeur bariolé, ex-horloger – désormais praticien en bobologie et mauxrologie à ses heures –, et de sa femme, une écrivaine un peu particulière. « Je n’ai pas les mots…Juste ton absence, Et des cicatrices invisibles. »– Maïwenn Note:❤️❤️❤️❤️❤️/5 Avez-vous déjà lu ce livre ? Si non Avez vous envie de le lire ? #livreaddict #livre #livrestagram #bookstragram #bookphotography #photography #instabook #instalivre #book #industriedubonheur #instalivres #bookshelf #bookaholic #bookworm #bookcover #beautifulbooks #beautifulcovers #beautifulcover #autoedition #autopublication #bookblogger #bookblogger #lecture

Une publication partagée par Elina ( eli) (@bookpassionaddict) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

《Etre heureuse était un bonus qu’elle n’avait pas prévu dans l’équation, mais qui lui était arrivé par accident comme lorsque l’on tombe amoureux.》 . . . . . Mon avis : J’ai eu la chance de découvrir cette jolie lecture qui est aussi accompagné de quelques dessins plus magnifiques les uns que les autres. Pour être honnête je ne suis pas habitué à ce genre de lecture et il m’a fallu pas mal de temps pour m’habituer. Cependant je comprends et approuve à 100% le message que l’auteure a voulu faire passer. Les personnages de Catherine et Maïwenn sont aux antipodes l’une de l’autre et cela nous fait encore plus apprécier la détermination de l’une et l’évolution de l’autre. C’est une histoire très agréable à découvrir qui fait en plus passer un très beau message. . . . . . #book #books #livre #livres #bookstagrammeur #bookstagramer #bookstagrammer #bookstagrameur #read #livrestagram #livraddict #livreaddict #bookaholic #booklover #lecture #reading #chronique #chronicle #avis #bonheur #happiness #pink #rose #lovebook #booklove

Une publication partagée par Donna (@readstudy_do) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« Je n’ai pas les mots… Juste ton absence, Et des cicatrices invisibles. » – Citation tirée du livre. . 🧡 Heyyy #bookstagram j’espère que vous allez bien, moi ça va super comme toujours j’ai envie de vous dire ! 😊 Aujourd’hui on se retrouve autour d’une lecture feel good, il s’agit de L’industrie du bonheur de @mathildechabot_romanciere . . 🧡 Je remercie d’ailleurs l’auteure pour l’envoi de son magnifique livre. . 🧡 Je vous résume en bref l’histoire : Catherine et Maïween sont deux jeunes filles, toutes les deux ont besoin de Stephen inventeur bariolé pour des raisons différentes. Catherine souhaite travailler en rendant heureux les gens mais malheureusement personne ne croit en elle et en un métier ainsi, quant à Maïween c’est une jeune fille qui a un lourd passé et qui n’a connu que le désamour. . 🧡 Que dire sur ce roman ? Beaucoup de choses ! Tout d’abord, je trouve que ce roman regorge de gaieté et de bonheur même si des sujets tristes et profonds sont traités. Les personnages notamment Stephen et Catherine sont très solaires, originaux, bienveillants et prêts à tout pour redonner le sourire aux gens et de l’amour à leur cœur. J’ai vraiment apprécié leur façon de voir les choses. ☀️ . 🧡 La philosophie dégagée par ce roman a eu un effet sur moi, certains passages m’ont vraiment fait réfléchir sur le bonheur. D’autres passages sont plus sombres et émouvants comme ceux du Cahier de Maïween, d’ailleurs j’ai vraiment apprécié la voir évoluer et retrouver le bonheur tout le long de ma lecture. J’ai beaucoup aimé aussi le principe de l’industrie du bonheur et toutes inventions bariolées de Stephen. . 🧡 Pour finir, j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette couverture, les illustrations à chaque partie mais surtout j’ai vraiment adoré le visuel des ordonnances faites par Stephen. Les parties sont bien séparées et les points de vue sont très intéressants. D’ailleurs le petit lexique à la fin des professions hors des cases apporte lui aussi un plus à ce roman. . Je vous conseille absolument cette lecture ! . . #lindustriedubonheur #roman #mathildechabot #illustrations #instabook #livrestagram #instalivre #lecture #livre #bonheur #book #livres #histoire

Une publication partagée par Camille (@douceslectures) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#Repost @les.lectures.du.crepuscule 📖 Chronique 📖 C’est un magnifique livre avec des illustrations sublimes, j’ai adoré les citations et la mise en page. ✨ Ce livre porte également un aspect philosophique, poétique étant donné les tournures de phrase, parfois un petit peu trop complexe à mon goût mais cela n’a en rien freiné ma lecture ! Les personnages sont doux, attachants et originaux tous veulent rendre les gens plus heureux et les faire sourire non seulement avec le corps mais aussi avec le cœur, avouons-le, nous aurions bien besoin de ce genre de personne dans notre quotidien. Ce livre est une véritable bouffé d’oxygène, une écriture fluide, une histoire bien racontée qui nous transporte et nous change les idées. 💐 On y découvre le personnage de Catherine, une jeune fille marginale, qui rêve de rendre les gens heureux. Elle fera la rencontre de Stephen, un inventeur pas comme les autres ainsi que de Maïwenn, une jeune fille brisée à qui elle tentera de redonner le sourire. J’ai vraiment aimé cette lecture, le livre est bien écrit et se lit très vite. On est immergé au cœur de ce magnifique récit et, pour être honnête, j’ai été triste de l’avoir fini tant je ne voulais pas quitter ces personnages. • Cette chronique vous donne-t-elle envie de lire ce livre ? • #industriedubonheur #livre #book #bookstagrammer #bookstagram #livrestagram #bibliophile #bookaddict #instabook #reading #booklove #ilovebook #booklover #instalivre #books #livres #bookphotography #bookworm #chroniquelivre #romanfeelgood #readersofinstagram #livreaddict #livrestagram #bookshelves #bookalicious #bookworm #booklover #bookishpost #chroniqueuse

Une publication partagée par Mathilde CHABOT (@mathildechabot_romanciere) le

Voir cette publication sur Instagram

💗𝙻’𝚒𝚗𝚍𝚞𝚜𝚝𝚛𝚒𝚎 𝚍𝚞 𝚋𝚘𝚗𝚑𝚎𝚞𝚛 – 𝙼𝚊𝚝𝚑𝚒𝚕𝚍𝚎 𝙲𝚑𝚊𝚋𝚘𝚝💗 •coup de cœur• C’était une si belle histoire. L’écriture de Mathilde est magnifique. Le livre est écrit en 3 parties, ce qui rend la lecture fluide. Les illustrations à l’intérieur sont merveilleuses. • Tout d’abord, il y a Maïwenn, qui m’a beaucoup ému. Elle vit avec sa mère, qui lui apporte que du désespoir. Et le vide. Seul son imagination l’aide à s’enfuir de cet endroit remplit de malheurs et de cris. Face à sa mère, elle ne ressent que de la peur alors qu’elle devrait ressentir de l’amour. Elle se déteste pour ça mais de son côté, sa mère, lui fait ressentir qu’elle est insignifiante. Alors elle écrit dans un cahier pour se libérer. Ces écrits m’ont d’ailleurs chambouler, j’avais l’impression de ressentir ce qu’elle vivait. « J’écris pour déverser hors de moi tout ce qui me consume de l’intérieur… ». Et il y’a Catherine pleine de vie qui a comme objectif : rendre les gens heureux. Quand on lui dit que c’est impossible, que ce métier n’existe pas, elle ne se démonte pas car elle ne veut pas rentrer dans les cases. « J’espère bien déborder de partout de sa case, moi, en abattre toutes les parois pour respirer à pleins poumons ». Quand Catherine rencontre Stephen (à qui je me suis toute suite attacher), inventeur d’objets pour aider les personnes à retrouver leurs sourires (d’ailleurs ces inventions m’ont mit du baume au cœur ) il va la faire espérer. Le métier qu’elle a toujours voulu faire est maintenant à porter de ses mains. Alors que Maureen, la femme de Stefen, ramène un jour Mawïeen pendant que Catherine est là aussi, ces trois là vont aider cette jeune fille effrayée et brisée à se reconstruire avec comme seule méthode : l’amour qu’on ne lui a jamais donné.💗 • Ce livre m’a littéralement touché. On se rend compte qui suffit juste d’un mot, d’un regard, d’un objet ou d’un geste pour redonner espoir à quelqu’un, à lui rendre le sourire qui pensait perdu à jamais. • Et vous, avez-vous l’intention de lire ce bijou ?✨ • ”Des mots justes qui ont parlé à son cœur. Parce que l’inventeur bariolé sait trouver les mots comme il faut pour les âmes abîmées et les cœurs cabossées“

Une publication partagée par 𝖊𝖒𝖎☽ (@emimoonn_book) le

Voir cette publication sur Instagram

Avis de lectrice @livrement_ka 😉😉😉 "Un roman très bien écrit. A la lecture du livre, le lecteur ressent toutes les émotions de Kate et Maïwenn. J'ai trouvé le texte vraiment posé et les illustrations magnifiques. De par ses écrits que j'ai vraiment appréciés, je peux affirmer que l'auteur est quelqu'un de cultivé qui manie les mots avec une aisance qui compte tenu de son âge, me surprend agréablement. D'habitude chez les jeunes auteurs je ressens moins de retenue, un peu plus de fougue et de passages un peu fouillis (dûs je pense non pas à un manque d'intelligence mais plutôt à un manque d'organisation dans leur tête et surtout à une imagination qu'ils n'arrivent pas à gérer….mais dans les romans suivants je constate souvent des améliorations). Là par contre, s'agissant du troisième roman de l'auteur tout est clair. J'ai sincèrement apprécié ce livre. Je vais me permettre de pousser un peu plus loin ma pensée en espérant que pour le prochain roman, vous ayez un petit peu plus de fougue et surtout un lâcher prise, ce qui je pense sera bénéfique. Car je pense que votre imagination déborde d'idées…" La suite sur @babelio_ 🤩🤩🤩 PS : Les deux premières photos ne sont pas de moi mais de @livrement_ka et de @_emmaaxx 😉😉😉 Je suis trop fan de leur flamand rose (et des fraises…) 😍😍😍 alors je n'ai pas pu résister à partager leurs photos !!! #industriedubonheur #bookstagram #lecture #feelgood #litterature #livre #romanfeelgood #avislivre #avislivresque #babelio #ideelecture #instalivre #livrestagram #instabook #bloglitteraire #bookstagrammer #lecture #lecturedumoment #instalike #booklove #blogueuse #chronique #bibliophile #booklover #booklife #instagood #bookworm #livreaddict #blog #rose #flamandrose

Une publication partagée par Mathilde CHABOT (@mathildechabot_romanciere) le

 

Sur Babelio, voici l’avis d’une toute autre Céline, chroniqueuse littéraire du journal Haute-Provence Info…

Un livre qui fait sourire

Et pour finir (pour le moment !), voici l’avis de Joséphine, une amoureuse des livres et de l’écriture.

Une lecture dont on ne ressort pas indemne

Les marque-pages

Pour les signopaginophile – c’est un mot que j’ai découvert il y a peu de temps et qui désigne les collectionneurs de timbres – et pour toutes les lectrices et les lecteurs qui aiment glisser un marque-page entre les pages d’un livre pour ne pas l’abîmer et continuer votre lecture plus tard, j’ai créé plusieurs marque-pages :

marque-page pour collectionneurs
Un marque-page habillé de la couverture du livre.
Marque-page bord de mer
Un deuxième marque-page à l’image d’une des illustrations en noir et blanc à l’intérieur du livre.

© Dépôt légal du livre validé en mars 2019.
ISBN-13 : 978-1798276150